Salar d'Uyuni et Sud Lipez

Publié le par stef et doug

146. isla pescado - uyuniOn a traversé dans ce désert les paysages les plus extraordinaires qu’on n ait jamais vu ! Les photos parlent d’elles-même, c’était SUBLIME !

Le salar d’Uyuni est un immense océan de sel éblouissant d’où s’élèvent des îles peuplées de cactus comme des vaisseaux fantômes. Des mirages se créent à cause de l’intense luminosité, le sol est craquelé en forme d’hexagone et les maisons des villages sont construites en brique de sel qu’il suffit de découper dans le sol. Le panorama du sommet l’île pescado est extraordinaire !

Le soir on dort dans un hôtel de sel et on passe une très bonne soirée avec les espagnols de la cordillère blanche qu’on a retrouvés pour faire l’excursion a Uyuni.

130. salar d'uyuni - uyuniWe went through the most extraordinary landscape we ve ever seen! The pictures speak for themselves, it was GREAT!

The Salar of Uyuni is a huge shining salt ocean where some islands with cactus stay here like fantomatic boats. The intensity of the light is so high that we can see mirages, the floor has geometrical and hexagon forms and the houses of the villages are made of salt bricks. The panoramic view on the top of the pescado island is wonderful!

At night, we sleep in a salt hotel where we spent a very nice evening with the Spanish guys we met in Peru in the white cordillera and a very friendly spannish couple.

185. sud lipez - uyuniL’excursion se poursuit avec la traversée d’un deuxième salar couleur café crème entouré par des montagnes chocolats. On arrive à une lagune bleue magnifique colonisée par des flamands roses. On est scotchés, le paysage est idyllique ! La journée se termine par la laguna colorada, une lagune où l’eau est rouge à cause des microorganismes, c’est grandiose !

The trip goes on with another salar color creamy coffee surrounded by chocolate mountains. We arrived to a magnificent blue lagoon with hundreds of red flamingoes. We are impressed like hell, the landscape is a dream! The day ends with the laguna colorada, a lake where the water is red because of microorganisms, it s great!

190. geysers - uyuniLe dernier jour, on se lève à 4h30 du matin pour aller voir les geysers en pleine activité au milieu du désert.  On dirait la planète de Yoda dans ‘la guerre des étoiles’, c’est lunaire, bosselé, la boue verdâtre est en ébullition, des volutes de fumées s’élèvent jusqu’à 20 m et la pression est telle que le bruit est impressionnant ! Puis baignade pour Cédric dans les eaux thermales alors que la température extérieure doit avoisiner les -5°C. Je me contente de prendre des photos. Enfin, on arrive à la dernière lagune, la laguna verde au bord du volcan Licancabur à la frontière avec le Chili. Comme il y a peu de vent, la couleur verte-turquoise ne ressort pas tellement mais cela reste magnifique, le volcan ayant la forme d’un cône parfait (5900 m). On est à environ 5000 m d’altitude ici.

Comme vous l’avez compris, il n’y a pas assez de superlatif pour exprimer la beauté des paysages. C’était absolument incroyable !

176. sud lipez - uyuniThe last day we got up at 4h30 to see the geysers at their maximum activity in the desert. It looks like the Yoda planet in Star Wars, like on the moon with craters and downhill, the green mud boils, the vapour goes up to 20 m high and the noise because of the pressure is impressive. Then Cédric goes into warm thermal water while the external temperature is about -5°C. I just take pictures during this time. Then we arrive to the last lagoon, la lagune verde, which is not completely green because there is no wind, but the landscape is anyway very nice with the perfect volcano Licancabur (5900 m) next to the border with Chili. We are at about 5000 m high here.

As you understood, the words are not strong enough to describe the beauty of the landscape. It was absolutely incredible!

135. salar d'uyuni - uyuniCependant, il s’est passé une histoire macabre qui nous a bien choqué le premier jour. Il était environ 14h, on était dans le 4x4 en train d’arriver sur l’île pescado au milieu du salar d’uyuni, une île très touristique où tous les 4x4 traversant le désert s’arrêtent systématiquement. Et on voit un pick up écrasé sur l’île contre les rochers, le chauffeur continue comme si c’était normal (genre la voiture est là depuis longtemps) quand des motards s’arrêtent à côté du pick up et nous font des grands signes ! On dit au chauffeur d’ y aller et on découvre qu’il y a deux personnes coincées dans la voiture, les motards pensent que c’est très grave. On dit au chauffeur de foncer pour aller prévenir les secours. L’ambulance est prévenue. Les personnes qui se rendent sur place nous annoncent qu’il y a un mort, le copilote. Le chauffeur est encore conscient mais ses jambes sont cassées et il est dans un sale état, il s’est endormi au volant.

156. isla pescado - uyuni1er choc : l’accident a eu lieu a 6 h du matin et de toutes les voitures de touristes qui passent, pas une seule ne s’est arrêtée pour voir ce qu’il se passait, exactement comme notre chauffeur aurait fait si les motards ne s’étaient pas manifestés ! Le copilote a survécu une heure avant de mourir sous les yeux de son ami.

2eme choc : à 17h30, l’ambulance n’était toujours pas arrivée alors qu’Uyuni est à 1 h de route et qu’il y a un village à 20 min de l’île. Les locaux n’ont absolument rien pour soigner le blessé, on les dépanne en ibuprofène (ridicule vu l’état des blessures mais c’est mieux que rien), et on découvre avec horreur que ce n’est pas sûr que l’ambulance vienne car le blessé n’a pas d’argent. Nous, on est prêt a laisser notre voiture pour transporter le blessé au prochain village mais il est trop mal pour être transporté aussi loin et ils se décident seulement à le sortir de la voiture et à le transporter dans une maison sur l’île pour ne pas qu’il meurt de froid la nuit. On ne saura jamais si l’ambulance a fini par venir ou pas et on repart choqué et impuissant pour poursuivre le voyage.

164. salar d'uyuni - uyuniHowever we were completely schocked by what happened the first day in the desert of Uyuni. We arrived at about 14h to the Pescado island (very touristic island) where we saw a car completely crashed into rocks. The car driver just continued to drive as it was normal, as if the car was here for a long time. But 2 motorbikes drivers stopped , had a look to the car and alarmed us with their big hand signs. We arrived there and saw that 2 personns were blocked in the car and the motorbike drivers told us that it was a high emergency, the people in the car seemed to be in a very very bad shape. We arrived to the island, our driver called the ambulance and then we had bad news about the bolivian guys in the car: the copilot was dead and the pilot was seriously injured, still conscious but in a very bad shape, with broken legs. He went asleep while he was driving.

1st shock: the accident happened at 6h in the morning and during all this time and all the tourist cars which arrived there, no one stopped to see if it was OK or not, like our driver would have done if the 2 motorbikers didn’t alarm us! The copilot died 1h after the accident took place just in front of the eyes of his friend.

195. salar d'uyuni - uyuni2nd shock: At 17h30, no ambulance was there whereas Uyuni is only 1h far away and whereas there was a village 20 min far away. The local people have nothing, no first aid, no medicaments to care the guy. We gave ibuprofene which was ridiculous but better than nothing to help the guy. And then we discover with horror that maybe the ambulance will not come because the injured guy has no money! We want to let our car to transport the guy to the next village but he was to bad to be transported so far away in these conditions. They finally took him away from the car to bring him in a house that he doesn’t die of coldness during the night. Finally we will never know if the ambulance arrived or not and we continued our trip completely shocked and powerless…

Plus de photos / More photos : cliquez ici/click here (photos 126 à 195) 

Publié dans Bolivie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
<br /> J'adore les photos, elles sont trop top!<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> tant mieux! et encore on a eu chaud! nos 2 batteries d'appareil photo nous ont lâché en plein milieu de l excursion! on a reussi a en recharger une en se jetant sur la premiere (et seule)<br /> prise electrique du refuge ou on etait le soir, avec seulement 3 h d electricité ( on etait sur groupe electrogene). un peu plus et on n avait pas de photos!!!!<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> C'est affreux... j'espère que vous vous en remettez...<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> on veut croire qu'ila survécu et qu'ils se sont bougé pour le soigner...<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Yoda, il vit dans la jungle! moi je dis ca, j'dis rien... ;-)<br /> tres jolie photos (celle avec les shoes est excellente!) et histoire bien glauque comme il faut! J'imagine que vous avez eu envie de frapper tout le monde vu le manque d'efficacite.<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> OK Yoda vit dans la jungle mais il y a plein de lac de boue sur sa planete non? il me semblait que Luc s'ecrasait avec son avion dans cette boue verdâtre bouillonnante avec plein de<br /> brume tout autour. c est à ca que ca me faisait penser!<br /> <br /> <br /> quant aux ambulances/chauffeur de voiture, c 'était juste ecoeurant! on aurait voulu faire plus, donner la voiture pour le transporter, harceler les ambulances jusqu a ce qu elles viennent,<br /> chercher un medecin jusqu au village d apres, mais on etait completement impuissant. ils étaient mous, mous ,mous et surtout personne ne voulait prendre la responsabilite de s 'occuper du blesse.<br /> on avait beau leur dire que ce n etait pas une question de responsabilite mais d humanite, ca n avait pas l air de les toucher plus que ca. on enrageait de ne pouvoir rien faire...on se dit qu'il<br /> a du s en sortir, car si il etait en train de mourir il serait deja mort le jour meme vu le peu de reactivité des services de santé...choquant!<br /> <br /> <br /> <br />