Melaca et Kuala Lumpur

Publié le par stef et doug

PXR 013 Melacca - MalaisieQuel bonheur d’arriver en Malaisie ! C’est bon marché, on se régale de bons petits plats asiatiques pour pas cher et on peut de nouveau se faire plaisir et ne plus dormir en dortoir. Ce qui nous frappe le plus, c’est que la Malaisie est pluri culturelle : il y a les Malais , les habitants d’origine, qui sont musulmans et parlent le malais et il y a les Malaisiens, ceux qui sont nés en Malaisie depuis des générations mais qui viennent de Chine ou d’Inde. Les Chinois sont presque aussi nombreux que les Malais et ont bien réussi dans le business et les petits commerces pendant que les Malais sont plutôt fonctionnaires (quotas dans l’administration). Une certaine rivalité existe entre ces 2 communautés et les indiens quant à eux comptent les points. C’est important d’en parler dès le début car cela explique les particularités et les contrastes de toute les villes Malaisiennes. On trouve ainsi toujours un Chinatown avec ses temples bouddhistes, un Little India avec ses temples PXR 012 Melacca - Malaisiehindouistes et un quartier Malais avec ses mosquées. Le plus drôle c’est que la seule langue commune entre ces communautés est l’anglais, du coup tout le monde peut parler anglais, même si on entend dans chaque quartier des langues complètement différentes !

Malaca est une ancienne ville coloniale qui a appartenu aux portugais, puis aux hollandais avant d’être sous domination anglaise comme toute la Malaisie. Il y a donc plein de quartiers différents à voir et des tas de trishaw à fleurs (sorte de pousse-pousse à vélo) et musique à fond sillonnent la ville pour les touristes. On s’installe dans le quartier chinois et je suis un peu grognon car j’ai 80 piqures de puces de lit qui me PXR 021 Melacca - Malaisiedémangent, la mauvaise surprise de la dernière nuit à Singapour. C’est la 3eme attaque et je suis parée avec antihistaminiques et gel anti démangeaison. On visite des temples chinois ultra kitch, une boutique d’un artisan chausseur d’un autre temps qui fabriquait des petites chaussures pour les chinoises nobles aux pieds bandés (10-15 cm de long, c’est tout petit !), puis le quartier hollandais avec son église rouge bordeaux et l’ancienne église en ruine d’où on a une belle vue sur tout Malaca. On découvre le palais du sultan tout en bois et pas un seul clou dedans avec les PXR 029 Melacca - Malaisiehistoires et les légendes des héros du pays et une collection de costumes typiques malais. On fait régulièrement des pauses dans les centres commerciaux climatisés (dur, dur la chaleur) et aussi dans un super café rétro avec un beau combi VW orange où Cédric se régale de café glacés. Le soir, il y a un marché de nuit et tout le quartier chinois est illuminé en rouge, ca lui donne beaucoup plus de charme. Le lendemain on se rend au quartier des pêcheurs portugais au bord de la mer où il n’ y a pas grand-chose à voir, les restos de poissons ne sont ouverts que le soir. Dommage. On finit par le quartiers malais avec ses charmantes maisons en bois colorées sur pilotis.

 

PXR 050 Kuala Lumpur - MalaisieOn se rend ensuite à Kuala Lumpur, la capitale de la Malaisie pour y rester deux jours. Le soir on flâne dans les rues au milieu des stands de cuisine asiatique et on a l’embarras du choix ! On se régale et en plus les jus de fruits frais sont délicieux. Le lendemain, on se promène au ralenti (la chaleur toujours !) jusqu’au fameuses tours jumelles Petronas hautes de 452 m (84 étages) achevées en 1998. Ce ne sont plus les plus hautes tours du monde (Dubaï les a dépassé) mais elles sont vraiment impressionnantes vue de près, on doit se casser le cou pour arriver à observer le sommet ! On monte dans un AGV (ascenseur à grande vitesse) pour atteindre le pont entre les 2 tours au 41eme étage d’où on a une belle vue de Kuala Lumpur. Dommage que la brume ne se dissipe pas. On est assez surpris, à part les tours Pétronas, les buildings n’ont pas l’air si hauts et si modernes que ca, pourtant, les grues sont en pleines activités et construisent jour et nuit des nouveaux buildings. On va ensuite dans un autre quartier avec de jolis bâtiments anciens comme le palais du sultan, la poste centrale et la gare et un building de style islamiste appelé le City Point juste à coté d’une belle mosquée. On continue notre balade dans Chinatown et son marché de rue très animé avec toutes les contrefaçons possibles. On mange dans un délicieux restaurant nyonyang (métissage entre chinois et malais) avant de se balader de nuit autour des tours Petronas, encore plus belles quand elles sont illuminées.

Plus de photos : cliquez ici (photos 1 à 53)

Publié dans Malaisie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
<br /> T'as vu Sean Connery sur les tours ??!! Impressionnant les 3 batiments avec la terrasse !!<br /> Gros bisous<br /> <br /> <br />
Répondre